We're working on improving your online shopping experience. If you are having problems with items in your cart or with your orders, please contact us.

Créer un arrangement de succulents en 5 étapes faciles

Après avoir profité tout l’été des récoltes de fines herbes de notre jardinière urbaine Radix, nous avons eu l’idée de la métamorphoser pour l’automne en créant un arrangement de succulents façon coquo !

Puisque la jardinière urbaine a été pensée de façon à se transformer au fil des saisons pour accueillir les plantes de votre choix — des fines herbes aux plantes exotiques, à l’intérieur autant qu’à l’extérieur — l’idée de métamorphose est l’essence même de la jardinière Radix !

Afin de vous inspirer à concevoir votre propre arrangement, nous avons créé un tutoriel étape par étape qui peut être utilisé autant pour votre jardinière urbaine Radix que pour un autre type de pot ou contenant que vous avez sous la main.

Choisir vos succulents

Avant de passer au tutoriel, voici quelques trucs qui vous aideront à choisir la parfaite combinaison de plantes succulentes pour obtenir le look que vous désirez tout en facilitant l’entretien de votre arrangement.

Couleur

Selon Succulents and Sunshine (LA référence pour les adeptes de succulents), 3 schémas de couleurs devraient être privilégiés : monochrome, complémentaire et analogue.

  • Le schéma monochrome consiste à utiliser plusieurs succulents de la même couleur, par exemple, vert pâle, vert moyen et vert foncé.
  • Le schéma complémentaire fait référence à des couleurs qui sont diamétralement opposées sur la roue chromatique, par exemple rouge et vert, bleu et orange ou violet et jaune.
  • Le schéma analogue vise à utiliser des couleurs qui sont les unes à côté des autres sur le roue chromatique, par exemple, bleu, vert et jaune ou rouge, mauve et orange.

Il est important de noter que le choix du schéma varie selon l’environnement. Par exemple, puisque notre arrangement de succulents sera placé devant un papier peint plutôt audacieux, nous avons opté pour un schéma monochrome, qui est plus passe-partout.

Quoi que vous choisissiez, n’oubliez pas que la couleur du pot doit également être prise en compte. Par exemple, pour créer un arrangement analogue, il serait possible d’utiliser des succulents bleus, verts et jaunes avec un pot neutre, ou des succulents bleus et verts avec un pot jaune. Laissez aller votre créativité et n’hésitez pas à ajouter de la couleur à votre espace!

Hauteur

Selon Succulents and Sunshine, l’arrangement parfait est issu d’une combinaison de 3 grosseurs de succulents : des grandes plantes qui seront les vedettes de l’espace (surnommées « Thriller »), des petites plantes qui serviront de base et qui pourront remplir les trous (surnommées « Filler ») ainsi que des plantes qui « déborderont » du pot (surnommées « Spiller »). Optez pour des plantes variées possédant diverses formes afin de créer un arrangement riche en textures et en contrastes.

Besoins

Vous avez déjà identifié quelques plantes que vous aimeriez ajouter à votre arrangement ? Il ne reste plus qu’à vérifier que leurs besoins sont compatibles ! Nous aimons particulièrement cette liste (anglais seulement), qui permet de connaître les besoins de plus de 100 variétés de succulents, incluant la quantité de soleil requise, les besoins en eau, la température requise, la croissance prévue, ainsi que plusieurs autres informations utiles : par exemple, si vous avez de jeunes enfants ou un animal de compagnie, vous pourrez facilement identifier les succulents qui sont toxiques pour les humains et les animaux.

Nous sommes également adeptes de l’application PlantIn, qui permet d’identifier n’importe quelle plante à l’aide de votre téléphone, en plus de proposer des plans d’entretien personnalisés et des conseils pour le traitement des maladies.

Tutoriel

Matériel nécessaire

  • Votre jardinière urbaine Radix (ou un autre pot de votre choix)
  • Votre sélection de succulents
  • Du terreau d’empotage pour cactus et succulents
  • Des ciseaux
  • Des gants de jardinage

Instructions

1. Commencez sur de bonnes bases

Couvrez le trou de drainage afin d’éviter que la terre ne se loge dans le trou. Vous pouvez utiliser un morceau de papier journal, d’essuie-tout, de moustiquaire, un filtre à café, ou même du ruban à gypse autocollant.

2. Ajoutez le terreau d’empotage

Ajoutez du terreau d’empotage pour cactus et succulents en utilisant le plus gros succulent de votre sélection comme guide. N’utilisez pas de terre à jardin ; le terreau d’empotage pour cactus et succulents est spécialement conçu pour ces plantes et favorise une aération et un drainage adéquats.

3. Testez l’arrangement

Avant de planter définitivement vos succulents, nous vous suggérons de faire quelques tests. En gardant les plantes dans leurs pots d’origine, placez-les dans la jardinière et déplacez-les jusqu’à ce que vous soyez satisfaits du résultat. Prévoyez plusieurs centimètres entre les succulents afin qu’ils puissent s’épanouir pleinement.

4. Plantez !

Enfilez vos gants de jardinage afin de protéger vos mains pendant le rempotage. Retirez les succulents de leurs pots en prenant bien soin de ne pas endommager leurs racines. Placez-les dans le pot à l’endroit souhaité, puis recouvrez les racines de chaque plante avec du terreau.

5. Ajoutez la touche finale

Utilisez un petit pinceau pour retirer le terreau qui pourrait s’être déposé sur les feuilles pendant la transplantation. Au besoin, vaporisez un peu d’eau sur les feuilles lisses et essuyez-les avec un chiffon doux.

Si vous le souhaitez, vous pouvez décorer le terreau avec du gravier, des galets ou du verre de mer. N’hésitez pas à personnaliser votre arrangement en intégrant des accessoires qui correspondent à votre décor. Et voilà, le tour est joué !